L’assiette n’est jamais pleine !

IMG_12363Décidément, c’est vrai, nous sommes vraiment en France les champions du monde de la bouffe. Avec nos estomacs exceptionnels, capables d’avaler n’importe quoi, il faut le reconnaître, nous avons une santé de cheval !

Première spécialité, les délicieuses promesses électorales qui nous attirent à chaque fois aux urnes comme des abeilles sur un pot de miel. Deuxième spécificité française, les multiples pilules pour un avenir meilleur que nous avalons cul-sec, tous les jours, en grimaçant à peine, tant nous restons naïvement convaincus des bienfaits de cette médication. Nous digérons aussi sans problème, en ruminant très légèrement, les réformes les plus indigestes. Non, vraiment, rien ne nous reproche.

Il faut dire, et c’est bien connu, qu’un peu de disette médiatique est une intox qui détoxique efficacement le corps et l’esprit en détruisant tous les anticorps et autres pro-biotiques susceptibles de nous faire bouillir.

C’est vrai qu’au final nous nous sentons plus légers avec un horizon émincé et bien cuit, un porte-monnaie longuement réduit, une confiance ébouillantée… Nous sommes plus tendres, moins combatifs, plus fatalistes, moins stressés avec le ventre mou. On a moins d’activités économiques, on a de moins en moins d’appétit matériel, on ne fait plus d’excès, on s’interdit tout. On grignote, au lieu de croquer la vie à pleines dents…

C’est bien meilleur pour la santé, il paraît, que de vivre sans tabac, sans alcool, sans médicaments, sans voitures et sans trop dans l’assiette. Alors on écoute, on devient docile et on aime à ménager la chèvre et le chou. On prend l’habitude de faire ceinture et on se rend compte qu’on n’en meurt pas, même quand parfois la faim tiraille.

Du fait, quand on nous sert un plat, on ne fait plus la fine bouche, on le mange. Du cheval pour du bœuf, du chat pour du lapin, des carrés panés de mélasse compressée pour du poisson, des algues pour des haricots verts… Peu importe, on est même prêt à avaler que des scarabées et autres insectes dits « à haute valeur nutritive » sont bien meilleurs qu’un steak de boucher. Tout fait ventre !

Oui, en France, nous sommes formidables ! L’assiette n’est jamais pleine ! Nous avons de l’estomac et même la reconnaissance du ventre ! Nous gobons tout, nous digérons tout sans jamais vomir et toujours bon pied, bon œil, quoiqu’on nous concocte, nous galopons, toujours prêts à remettre le couvert !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s