L’argent sale

IMG_22110Depuis toujours on nous le rabâche : l’argent est sale ! A ceux qui touchent. Gare à bien se laver les mains. Sous peine… sous peine… de finir au tapis. Avec de gros problèmes… à la Santé.

Mais, comme toujours, nos politiques n’en font qu’à leur tête. Parce qu’ils ont une immunité, ils se croient immunisés de tout. Alors ils touchent et croquent en se léchant les doigts. Et tout en se faisant mousser, ils nous assurent qu’ils sont propres. Plus propres que propres, Monsieur le Président ? Et hop, le doigt dans l’œil. C’est toujours comme ça qu’ils se font plomber. Et rien ne les vaccine.

 Après c’est la spirale épidémique. Le savon sur le plancher. Il suffit qu’il en ait un qui bave et c’est dix autres qui glissent en se sentant mal. En ce moment, c’est pandémie dans le monde politique français ! Et tour à tour, ils se brûlent les ailes avec cet argent qui leur brûle les doigts. Et qui coule à flot, de je ne sais où, puisqu’il parait qu’il n’y a plus rien dans les caisses. Certains disent que c’est le beurre et l’argent du beurre dont ils se tartinent dans l’antre de leurs ministères, de leurs syndicats des communes, de leurs conseils régionaux, de leurs sacro-saintes commissions européennes si juteuses…. Toutes ces institutions redondantes et inutiles qui aspirent comme des pompes à fric jusqu’à nos derniers deniers. Un système de nettoyage florissant qui, à coup de blanchiment et d’élimination des sales riches, nous assure, avec la brosse à reluire, que plus nous serons secs, plus nous serons proprets. Lavés de cet argent malodorant qui nous pollue la vie, l’économie, le sport et la morale.

Alors oui, nos politiques chlinguent. Mais pour nous permettre de sentir bon. On ne va pas les remercier en leur passant encore un savon ?  Déjà qu’ils acceptent de toucher à l’argent sale, on ne va pas en plus leur demander de plonger les mains dans le cambouis ? Pour quoi faire ? Pour finir comme les plus grands, jetés dans la boue avec une réputation de salasse.

Non vraiment, nous sommes ingrats et jamais contents. Ils sont en or nos politiques. Arrêtons donc de leur parler de la Santé et de leurs menottes. Nous aurons bien le temps de laver notre linge sale dans les urnes. En attendant, jetons l’éponge sur leurs affaires… pour nous occuper des nôtres. Nos affaires qui ne sont pas leurs affaires et dont ils se lavent bien les mains… preuve qu’ils savent faire quand ils veulent !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s