Pas de multiculturalisme dans les champs de Cresson

IMG_40442Ce n’est pas parce qu’on est une grosse légume socialiste en retraite qu’on doit cultiver ses idéologies politiques chez-soi.

Accepter que des gens du voyage s’installent en rangs d’oignons sur les huit hectares de sa propriété de Saint-Sylvain-d’Anjou prés d’Angers… c’est juste digne d’une vielle noix mais certainement pas d’une ancienne Premier Ministre.

Quand on a de l’oseille, pour sûr, on envoie ceux qui n’ont pas un radis, cueillir la noisette ailleurs… et surtout, très loin de chez-soi ! A chacun ses oignons.

Se faire tirer la carotte, c’est déjà la cerise. Mais supporter les effluves de l’épandage naturel d’une centaine de personnes au nom du multiculturalisme, même pour une humaniste de gauche, c’est la fin des haricots !

Aussi, en ces beaux jours d’automne, en voyant arriver la guigne, la maîtresse des lieux n’a pas attendu longtemps pour ramener sa fraise. Un simple coup de cornichon a suffi pour faire une grosse salade.

Le maire de la commune, le premier contacté, ne se sentant pas l’âme d’une courge, a réagi mi-figue mi-raisin. Et il a renvoyé aussi sec la patate chaude au préfet… qui, en bon diplomate, s’est longuement pressé le citron pour tenter de couper la poire en deux. Des dattes !

Quand on est une grosse légume, même en retraite on garde le melon et on n’accepte pas de ménager la chèvre et le chou. On ne peut se résoudre à voir des gens du voyage pousser comme des champignons sur ses terres et y vivre aux petits oignons.

La châtelaine, qui n’a pas l’habitude d’être marron, a donc imposé que ces nouveaux voisins aillent planter leurs choux ailleurs. Là où ils pourront cultiver leurs habitudes culturelles sans lui courir sur le haricot.

C’est bête comme chou l’idéologie socialiste : fais ce que je dis mais ne dis rien de ce que je fais et laisse-moi faire ma soupe.

Sauf que bien sûr, quelques feuilles de chou n’ont pas résisté au plaisir de faire chou gras de cette délicieuse et craquante anecdote d’automne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s