Les encombrants de l’écologie

portiqueQue faire de ces monstres de portiques Ecomouv’ qui polluent la vie de notre ministre de l’écologie et menacent toujours d’asphyxier le porte-monnaie du contribuable ?

Oui, les Bonnets rouges ont gagné une bataille… mais ils n’ont pas vraiment gagné la guerre contre les portiques Ecomouv’.

Pot de terre contre monstres de fer.

Car s’il est aujourd’hui acquis que les portiques ne seront pas mis en fonction cela signifie en clair qu’ils ne rapporteront jamais rien… mais qu’ils continuent à coûter lourdement à l’état et donc au contribuable.

Triste victoire dans une affaire où en réalité rien n’est fait et tout reste à faire.

Adieu les 1,15 milliard d’euros de juteux rapport annuel prévu initialement pour ce projet.

Reste  sur la table, le coût d’investissement des 173 portiques à 1 million l’unité.

Mais pas que…

Il y a aussi le coût éventuel du démontage, estimé à une dizaine de millions.

Et surtout le prix faramineux de la résiliation du contrat avec Ecomouv’ qui pourrait dépasser le milliard à raison de 800 millions d’indemnité et 250 millions de loyer juste pour 2014 (car annuel !).

On comprend mieux pourquoi Ségolène Royal s’active à trouver une reconversion rentable à ces portiques.

Faisant sienne la célèbre maxime de Lavoisier, « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », elle cherche l’idée de génie qui lui permettrait de reconvertir matériellement les portiques mais surtout de transformer leur coût en gain. Le grand œuvre de l’alchimie qui transmuterait une immondice de ferraille en montagne d’or.

Mais trouver quelques milliards à gratter à partir de trucs en fer qui enjambent les autoroutes et qui ne devront plus ni taxer, ni déranger les automobilistes… reconnaissons que ce n’est pas gagné !

Sacré cheval de Troie qu’auront laissé les anciens locataires de l’Elysée.

Reste la possibilité d’appliquer à nos gouvernants, actuels ou passés, le fameux principe de l’OCDE du polluer-payeur : PPP… Sauf que l’on risque fortement, comme à l’habitude, de le voir transformer, par la magie de l’alchimie politicienne de gauche comme de droite, en « Paie Pauvre Pomme »… de mouton contribuable !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s