Réforme territoriale : ah, ah !

decoupage franceSupprimer les départements, redessiner les régions, ça peut avoir du sens… ou pas !

Un projet de 15 à 20 milliards d’économie, pourquoi pas.

C’est vrai que 22 régions (plus 5 outre-mer), 101 départements, 2456 organismes intercommunaux (communautés des communes, d’agglo, métropoles…), 36000 communes… c’est peut-être un peu trop.

Villes, intercommunalités, départements, régions ne sont peut-être pas indispensables au bon fonctionnement du pays.

Sauf que ça nourrit, sur le dos du contribuable, tous les copains du parti. Toute la machine électorale territoriale.

Du coup, à trop gratter sur ce terrain, on réveille un bien méchant serpent de mer. Du rapport Attali (suppression des départements) en 2008, au comité Balladur (réduction à 15 régions) en 2009, on l’a bien compris : « touche pas mon mandat, touche pas ma niche ».

En 2010, Sarkozy a fini par rendormir le serpent en offrant aux élus… des conseils territoriaux.

Mais voilà que le gouvernement Hollande courageusement s’y recolle avec un Valls ambitieux de réduire les régions, supprimer les départements, redessiner la carte intercommunale et liquider la clause de compétence générale.

Bruits, agitations, débats… le 25 novembre 2014, la carte des 13 nouvelles régions est adoptée.

Bravo !

Sauf que ce nouveau découpage n’a aucune cohérence. Ni en intérêt territorial, ni en valeur culturelle, ni en attractivité économique, ni en dimension européenne.

En réalité, on a bercé à nouveau le serpent et on a bien berné l’opinion publique.

En réalité, rien n’a changé. Tout juste un réajustement de stratégie électorale.

Redessiner de grandes régions, puissantes comme les länder allemands, en regroupant les territoires en fonction de leurs intérêts économiques communs… De leurs attractivités vers l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie et la méditerranée… ça aurait eu un sens.

Mais passer de 22 à 13 régions improbables, ça ne veut rien dire.

Qu’importe ! Car avant l’application de cette réforme… l’eau aura passé sous les ponts…

Ce n’est pas comme pour nos impôts… Un serpent c’est pas un mouton… Ici on laisse du temps au temps.

Du temps jusqu’aux prochaines élections… Du temps pour reparler de la suppression des départements, du regroupement des communes, du transfert des compétences… Et encore plus de temps pour trouver que faire des 290591 fonctionnaires territoriaux mis à mal….

Conclusion : pour les économies et la performance territoriale, ce n’est pas pour demain.

Rendormez-vous braves gens… vous n’avez pas encore fini de vous faire tondre.

Publicités

20 réflexions sur “ Réforme territoriale : ah, ah ! ”

  1. A reblogué ceci sur UN AVIS : Petit Blog Avisé ??et a ajouté:
    Pas mal du tout cet article 🙂 bonne analyse, c’est mon opinion 😉
    Quelque fois, j’ose, je me permets de penser qu’ils ont fait exprès 😮 de nous balancer des régions découpées à l’emporte pièce, juste pour occuper les élus, les « touche pas à… ».
    Pendant que ça râle et gesticule, et que nous on se focalise sur leurs gesticulations, « ils » et « on » ne regardent pas trop ailleurs… c’est LA qu’il faudrait jouer au sous-marin avec périscope pour zieuter où ils sont en train d’essayer de vraiment nous tondre à l’insu de notre plein gré ou trop tard? …
    Je me méfie toujours des gesticulations qui font trop de bruit pour être honnêtes 😉
    Le titre : faut enlever un Ah 😉 🙂

  2. A reblogué ceci sur brindille33et a ajouté:
    Je reblogue depuis la Belgique où je suis en ce moment. Comme quoi du « serpent monétaire' » vous vous souvenez. Suis d’accord avec blog avisé sur son commentaire. Pourquoi s’iccuper de ce sujet alors que d’autres sont plus importants actuellement ? Pour nous détourner sciemment des véritables sujets profonds en France ou ailleurs. Pendant que nous débattons sur ces modifications non essentielles ou « petits cadeaux entre amis » les grands sujets importants ne sont pas abordés. C’est du moins mon opinions.

    1. C’est vrai que ce sentiment constant de se faire berner, promener, endormir est insupportable. Quand on aimerait que nos gouvernants cherchent des solutions à nos urgences sociales et économiques quotidiennes… Sommes nous tous sur la même planète ? En fait le vrai probleme n’est pas que nos dirigeants vivent sur mars… C’est qu’ils y vivent à nos dépends ! Toutes liberté à ses limites… Celles où commence la liberté des autres !
      Merci brindille33 et petit blog avise !

  3. Pas de quoi 😉 🙂
    Je mettais en com/réponse dans une discussion hier :
    « Mais à la décharge de nos gouvernements successifs, ce ne sont pas eux qui gouvernent … eux ce sont les potiches que l’on met devant pour faire comme SI ils comptent presque pour du beurre!! C’est de la démocratie d’opérette
    Je ne blague pas :/  »

    La discuss et l’article sont là : http://wp.me/p1fFRW-1DQ

    1. Intéressante discution sur l’évolution plus sûre et la révolution plus rapide. Le fait est que notre monde doit changer… Et vite serait mieux ! On a qu’une vie pourquoi gaspiller notre temps a procrastiner, je vous le demande ?!

      1. Prépare, prépare…. Heuuu ….comme je pense pas qu’on est les combinaisons néoprène Ad hoc….et frileux comme on est….. ça va faire Brrrrr quand on va plonger 😈 😉
        Vaut mieux en rire qu’en pleurer, car pleurer ça sert à rien de toutes façons 😉 🙂
        Bon dimanche 🙂

  4. une réduction des régions sans réductions des sous-couches… faudra qu on m explique où seront les économies…
    commençons parles cumuls de mandats, les retraites de ministre, les indemnités de députés etc.

    1. Ils ne changeront rien, la soupe est trop bonne ! Ils parlent deja de faire des sous couches de regions … A quoi ca sert… Sinon a endormir le peuple ! C’est scandaleux mais tellement humain de tirer la couverture a soit quand il fait froid ! Ferions nous autrement a leur place ?!?! Il me plait de croire que oui mais n’ayons nous jamais laisse injustement licencier un collegue de peur de perdre notre place ….

      1. heu non, jamais. j ai besoin d’aimer qui je suis et de respecter mes valeurs intrinsèques
        j ai meme fait le contraire, attendre qu une collègue « avec enfant » bénéficie d’une charrette avant de filer ma dém’…

      2. Génial ! Il y a encore des gens bien en ce bas monde… Donc il y a de l’espoir ! Je suis pour la guerre des moutons et le retour d’un peu d’humanité, de valeur moral et de bon sens ! Je suis sûre qu’on peut tous vivre bien ensemble dans un partage cohérent… À condition d’avoir des gens comme toi au gouvernement ! Je vote à 200% pour toi !!!!

      3. tu sais, je manquerais de … comment dire… j’imposerais ces valeurs là et du coup on me poutiniserait… mais crois moi, je vote pour un retour à des valeurs humaines avant des considérations égotiques, économiques ou autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s